Le château Commune de Hagedet
Hautes-Pyrénées
département 65.




00036426
copyrightdepot.com






(© M. EMM)
Le château de terre


(© EMM)


Le château de Hagedet :
(Association des Compagnons de la Motte de Hagedet).

Historique :
La première mention connue de Hagedet, date de 1080. Un certain Étienne est seigneur du lieu. Ce personnage important obtiendra par la suite la charge de Prieur de Madiran. Au XII ème siècle, en 1175 exactement, les moines-chevaliers de "l'ordre de l'Hospital", sont signalés à Hagedet. Suite à la guerre qui opposa, en 1256, les bigourdans aux béarnais, la vicomté de Rivière-Basse dépendant jusqu'alors du comté de Bigorre, sur laquelle se trouve Hagedet, passe durant un demi-siècle sous la tutelle directe de la maison Béarnaise. En 1300, Jean de Hagedet prête hommage, pour sa personne et son château, au comte d'Armagnac. C'est au XV ème siècle, sous Arnaud-Guilhem de Hagedet, que la famille s'unit par mariage aux Saint-Lanne, devenant alors une des plus puissantes de la région. L'un des derniers seigneurs ayant résidé à Hagedet, semble être Raymond-Bernard de Saint-Lanne qui en 1501 fait son testament à Hagedet dans la "salle seigneuriale" et désire être enterré en "l'église Saint Michel de Hagedet où sont les tombeaux de ses prédecesseurs". Enfin c'est au cours des Guerres de Religion que le château aurait été pris et détruit. En 1658, le livre terrier de la commune ne le signale que comme "muraille ruinée". Plus de 600 années de vie se sont donc écoulées sur ce site.

Descriptif :
Le château de Hagedet est composé d'une série de terres rapportées. Le plus important de ces tertres est nommé "motte" et adopte une forme tronconique. Ce tertre est précédé d'une esplanade dénommée "basse-cour ou bayle". Motte et bayle sont défendus par des lignes de palissades disposées au sommet de talus eux-mêmes protégés par des fossés. Au sommet de la motte se trouvait un bâtiment de forme octogonale où résidait le seigneur et sa famille. Dans la basse-cour étaient disposés les communs (écuries, logments divers, greniers, etc...). A l'origine en bois, les constructions furent remplacées, peut-être au XIII ème siècle, par une maçonnerie en galets de rivière liés à la chaux. Nous en voyons aujourd'hui les vestiges. Sur la motte, ceinturant le bâtiment central, se développe un mur nommé "chemise" ; sorte de clôture défensive.

Un négatif de charpente :
Le bâtiment central conserve le négatif d'une ossature en bois, conservé dans l'épaisseur du mur ouest. Il pourrait s'agir :

- soit de la première construction en bois qui se serait pour ainsi dire "noyé" dans la nouvelle structure maçonnée,

- soit d'une coffrage interne charpenté assurant le maintient de la construction en galets.



[Plan du site passion-bigorrehp.org]



[Commune Hagedet]
[Châteaux en Bigorre]
[Généralités sur les Communes]
[Sommaire]




Chacun peut apporter son aide concernant la commune de Hagedet
de la Bigorre devenue Hautes-Pyrénées
département 65.
© Marie-Pierre MANET






Bookmark and Share