Logo de la Bigorre

Informations sur la commune d'Ancizan
Hautes-Pyrénées
département 65.



Sceau
00036426
copyrightdepot.com






 

détails
1 ère circonscription.
Bagnères-de-Bigorre.
Canton d'Arreau.
Gendarmerie d'Arreau.
65440
65 2 02 006
En 1789 : 987 habitants.

En 1793 : 667 habitants.

En 1800 : 739 habitants

En 1806 : 780 habitants.

En 1821 : 813 habitants.

En 1831 : 987 habitants.

En 1836 : 930 habitants.

En 1841 : 1.022 habitants.

En 1846 : 976 habitants.

En 1851 : 960 habitants.

En 1856 : 812 habitants.

En 1861 : 765 habitants.

En 1866 : 726 habitants.

En 1872 : 698 habitants.

En 1876 : 690 habitants.

En 1881 : 634 habitants.

En 1886 : 596 habitants.

En 1891 : 514 habitants.

En 1896 : 535 habitants.

En 1901 : 583 habitants.

En 1906 : 540 habitants.

En 1911 : 546 habitants.

En 1921 : 364 habitants.

En 1926 : 305 habitants.

En 1931 : 347 habitants.

En 1936 : 323 habitants.

En 1946 : 267 habitants.

En 1954 : 284 habitants.

En 1962 : 257 habitants.

En 1968 : 271 habitants.

En 1975 : 239 habitants.

En 1982 : 232 habitants.

En 1990 : 233 habitants.

En 1999 : 254 habitants.

En 2009 : 323 habitants.

En 2011 : 330 habitants.

En 2012 : 334 habitants.

En 2014 : 296 habitants.
Ancizanois.
En 1801 Ousten fusionne avec Ancizan.
Sobriquet : "Truca-telè d'Oncido" = frappe-métier d'Ancizan.
Nombreuses filatures de laine.
3.997 hectares.
725 mètres.
Originalité du village

- Village fortifié.

- Maisons de l'époque Renaissance.
(Certaines sont classées Monuments Historiques).
Le village dépendait :

- Des Rois d'Aragon ;

- Comtes d'Aure ;

- Comtes de Labarte ;

- Comtes d'Armagnac ;

- Puis de la couronne en 1475
sous la condition du maintien des privilèges.
Lieu-dit : Ousten.
Église :

- Style gothique du XVI ème siècle.

- Église reconstruite au XIX ème siècle.

- Façade Néoclassique.

- Sépulture en bois polychrome du XVI ème siècle.

- Piéta du XVII ème siècle.

- Statue Sainte Anne du XVI ème siècle.

- Magnifique retable du XVI - XVII ème siècle.

- Massif clocher rustique Roman
Remanié XVI ème siècle
avec flèche pyramidale et clochetons.
Chapelle Romane D'Ousten.

- Clocher-mur.
- Sépulture de 1544.

Du 16 ème au 19 ème siècle, centre drapier très actif, nombreuses filatures.

Ancien siège de la corporation des tisserands de la vallée.

Siège d'une justice royale.

Arcizan disputait à Arreau son rôle de capitale de la vallée d'Aure.

Il existait à Ancizan une ancienne chapelle " Notre Dame de Puyo", mentionnée en 1689. Cet ancien édifice a été détruit vers 1870 lors du chemin vicinal menant de la place de la mairie au pas de Tradure (vers Cadéac).

L'antique voie romaine de la Ténarèze qui traverse l'Armagnac se prolonge jusque dans la vallée d'Aure où se situe le toponyme Ancizan (Ancesius).
Inondation (crues) :

- Le 17 Mai 1648.
- Le 15 Août 1953 (7 morts et 15 maisons détruites).
Patrimoine :

- Lavoirs.
- Fontaine.
- Granges foraines.
- Cabanes pastorales.
- Tours.
Fête :

Saint Blaise.
Le 3 Février.
Sénéchaussée d'Auch.
Pays des quatre vallées.
Vallée d'Aure.
Hautes-Pyrénées.
Région :

Midi-Pyrénées.
Occitanie
.



[Plan du site passion-bigorrehp.org]



[Commune d'Ancizan.]
[Généralités sur les Communes]
[Sommaire]




Chacun peut apporter son aide concernant la commune d'Ancizan
de la Bigorre devenue Hautes-Pyrénées
département 65.

© Marie-Pierre MANET









Bookmark and Share