Les droits des Barons de Castelbajac .
(© Madame Marthe Delas)



00036426
copyrightdepot.com






Nous avons vu plus haut que les Barons de CASTELBAJAC aidaient sans lésiner, la couronne de France. Le Roi, Jean le Bon, voulant récompenser Arnaud-Raymond de ses bons et loyaux services tant dans les Flandres, qu'en Guyenne et tout particulièrement pendant le siège de Sainte-Bazeille (un bourg du Lot-et-Garonne), lui donna "la bastide de Châtillon - en - Bigorre" avec tous les droits afférents tant en rentes qu'en juridiction, haute, moyenne et basse, comme en témoignent les photocopies de documents qui suivent :

Enfin, en Décembre 1352, à la demande d'Arnaud-Raymond la bastide de Châtillon - en - Bigorre portera désormais le nom de CASTELBAJAC.

A partir de 1342, c'est donc au Baron de Castelbajac et non plus au Roi que les habitants de Castelbajac durent payer leurs fiefs. Ils devaient lui donner tous les ans à la fête de "Toussaint" : une poule, dix litres d'avoine et 12 sous par "feu allumant". On ne peut pas dire que ce soit excessif !

En outre, les habitants de Castelbajac devaient porter chaque année : 50 chars de bois, pris dans "le bédat de Castelbajac" (situé aux confins de Lannemezan) pour le chauffage du château. Les consuls n'étaient tenus de porter qu'une bûche.

Le "bédat de Castelbajac" se trouvait à proximité de Peyrehicade. On connaît encore le "pas" (ou gué) du Bédat et le chemin du "Bédat".

Le droit de taverne et boucherie était adjugé aux habitants. En outre, ils avaient la jouissance et possession de tous les padoens et communaux avec faculté de les réduire en culture et les mettre en afferme suivant leurs nécessités publiques. Tout cela par sentence arbitrale du 14 Mars 1480, qui ne faisait que reconduire ce qui était déjà "de temps immémorial".

Il n'a été trouvé aucune mention de "four banal". Il semble que chaque maison avait son four.

Notes :
A la suite de la mise sous séquestre de la Bigorre en 1293 c'est le Roi de France qui était Comte de Bigorre et de ce fait disposa de Castelbajac.

Pour ce qui est du moulin, le Baron de Castelbajac était propriétaire du moulin de " GNAN" à l'Ouest du village sur la rivière "Rieupeyrous", mais comme il y avait plusieurs autres moulins sur le territoire, il est évident que les habitants n'étaient pas tenus de passer tous par le moulin du seigneur.

Nous avons vu que Jean-le-Bon avait donné Castelbajac à Arnaud-Raymond. Un peu plus tard, il lui donna Montastruc. Arnaud-Raymond ne put en prendre possession qu'à la fin de la guerre de Cent Ans.

Cette forteresse était beaucoup plus vaste que celle de Castelbajac et bien mieux située ; il s'y installa, laissant Castelbajac à des "cadets".

Jean-Baptiste Carsalade-Dupont a laissé de Montastruc une description qui fait rêver :

"Les chambres tendues de tapisseries, les meubles richement sculptées, les coffres superbement vêtus, des sièges, des archebancs à grandes housses frangées de soie et d'or, des tables recouvertes de tapis précieux, les dressoirs surchargés de vaisselle d'argent, de pièces d'orfèvrerie, de coffres incrustés. Des armures damasquinées, forgées à Tolède et à Milan et mises à l'épreuve sur vingt champs de bataille, s'accrochaient aux murailles".

Les Barons de Castelbajac habitèrent MONTASTRUC en été et SEMEAC en hiver. Le château de Castelbajac fut abandonné mais la famille conserva son tombeau dans l'église qui était légalement "lieu capital et principal du Marquisat et le seigneur devait y tenir et faire tenir les assises judiciaires de trois en trois ans, selon l'ancienne coutume".

Comment l'ancienne Baronnie est-elle devenue Marquisat ?

- Louis XIV ayant besoin d'argent décrété que les seigneurs qui avaient quatre quartiers de noblesse pourraient porter le titre de Marquis. Ce n'était pas gratuit et permit de renflouer légèrement les finances du royaume. Les Barons de Castelbajac, pouvant se prévaloir d'une noblesse "de temps immémorial" en profitèrent et le 19 e Baron : Charles devint le 1 er Marquis.

Actuellement (1996) Guilhem de CASTELBAJAC, chef de la branche aîné est à la fois le 31 e Baron et le 13 e Marquis.




          



[Plan du site passion-bigorrehp.org]



[Sommaire de Châtillon-en-Bigorre] [Commune de Castelbajac.]
[Généralités sur les Communes]
[Sommaire]



Chacun peut apporter son aide concernant les monographies de nos jours des communes de la Bigorre.

Entraide apportée par :
- © Madame Marthe Delas
.
© Marie-Pierre MANET






Bookmark and Share