La monographie locale

de Vidouze.
De R.ANCELY

(© ADHP - A 303)


(Monographie offerte par M. Alain Eymard)




00036426
copyrightdepot.com






TOPONYMIE

Il est difficile d'établir l'étymologie exacte de Vidouze. A première vue le mot seul de VIDOU, le radical, semblerait indiquer que c'est un lieu d'où l'on jouit d'une belle vue. Cette première interprétation est trop simple. D'après certains auteurs particulièrement compétents en la matière, VIDOUZE viendrait de deux mots celtiques : VIDU-OSA (1). Il s'agirait d'un hybride gallo-latin formé sur un radical : VIDU = bois au moyen d'un suffixe = OSA que l'on retrouve dans des noms de lieux comme LUTOSA "la boueuse", aujourd'hui LOUZE ou LAUZE en langue d'oil. Il n'est pas douteux que l'influence celtique s'est développée dans le Sud-Ouest. Par ailleurs, la situation même de la commune peut autoriser une pareille interprétation. Le promontoire sur lequel se trouvent à la fois l'Église et le cimetière a dû être boisé dans l'antiquité. Dans un article de BATCAVE (2), il est dit, en parlant du vic de Montaner que cette région est plaine de landes, notamment à Séron, Gardères, Lamayou et Lannecaube. Il est donc parfaitement vraisemblable que ce pays ait été, autrefois, rempli non seulement de landes, mais de bois et de marécages. Or Vidouze est à proximité immédiate de ces communes et spécialement de Lamayou ; et quand on pénètre sur son territoire par Arriagosse et la côte de Buron, on se trouve dans un pays de landes et de bois qui pouvait autrefois se prolonger jusqu'au centre de la commune formé par le promontoire où se trouvent actuellement la mairie et le cimetière. Il reste encore des vestiges de cette végétation dans le quartier de la Cautère et jusqu'au sommet de la côte de Bouhaben dans la partie qui délimite la commune de Vidouze et celle de Luc-Ariau. L'étymologie celtique avancée par le Professeur LEBEL serait justifiée par ces diverses considérations.




(1) - Opinion de M. LEBEL chargé de cours à la Faculté des lettres de Dijon, membre de la Commission Nationale de toponymie.

(2) - E. BATCAVE. Les Vics du Béarn d'après les fors (Revue historique et archéologique du Béarn et du Pays Basque 1934).







[Plan du site passion-bigorrehp.org]



[Commune de Vidouze.] [Sommaire de la monographie de Vidouze]
[Généralités sur les Communes]
[Sommaire]



Chacun peut apporter son aide concernant les monographies de nos jours
des communes de la Bigorre devenue Hautes-Pyrénées.

Entraide apportée par :
- M. Alain Eymard
.
© Marie-Pierre MANET







Bookmark and Share