Le combat chevaleresque.

(Archives départementales des hautes-pyrénées.)




00036426
copyrightdepot.com






(Extrait du Lieutenant Grasset)


Les seigneurs de Duras et de Herpedanne furent désignés comme juges de camp, et les règles du combat partèrent que tout chevalier vaincu demeurerait le prisonnier de son vainqueur à qui il remettrait comme rançon un anneau d'or garni d'un diamant. Les adversaires se rencontrèrent entre Montendre et Blaye.

A la gloire de Barbazan, il ressort clairement des récits que ce guerrier, se rendant un compte exact des malheurs de la France, ne raisonnait pas de la même manière que ses comtemporains ; il jugeait plus sainement la situation et ce brillant tournoi ne fut pas considéré par lui comme une simple fête.

Contrairement aux Anglais qui se préparèrent en buvant, en mangeant et en menant joyeuse vie, les Français, au contraire, allèrent faire leur dévotion à la messe et communièrent. Barbazan conseilla à ses combattants de lutter sans merci, avec toute leur force de vie, non point pour l'amour des dames et pour une voûte renommée, mais pour venger le roi et leur patrie de leur éternel ennemi.

Le combat fut long et mené d'invectives, à la mode antique. Les Anglais traitaient les Français de vils parasites de cour : ces derniers accusaient leurs ennemis d'avoir assassiné leur roi Richard er et d'avoir manqué de chevalerie à l'égard de la reine Isabelle. Les Français furent tous vainqueurs ; un Anglais fut tué, les autres se rendirent ; Barbazan vainquit personnellement le chevalier de l'Escale, grand seigneur vénitien au service de l'Angleterre, dont la renommée était universelle. Le sénéchal ramena les vainqueurs à Paris où ils furent comblés de présents. Le roi Charles VI qui eut une lueur de raison en recevant les chevaliers offrit à Barbazan une épée ornée de pierreries, sur la lame de laquelle étaient gravés ces mots :

"Ut Casu graviore ruant"


Extrait écrit par
le lieutenant Grasset,
le 27 octobre 1905.



[Histoire d'Arnault-Guilhem]
[Sommaire d'Arnault-Guilhem de Barbazan.]
[Généralités sur les Communes]
[Sommaire]



Chacun peut apporter son aide à l'élaboration de ce site.
© Marie-Pierre MANET








Bookmark and Share