Logo de la Bigorre

La conservation des viandes tuées
en Bigorre
.



Sceau
00036426
copyrightdepot.com

poulet animée





[1] Aussitôt tuée, la volaille est plumée et vidée ; on en essuie parfaitement l'intérieur avec un linge bien sec et on l'enveloppe dans une serviette. On l'y laisse jusqu'à ce qu'elle soit refroidie. On la met ensuite dans un vase en terre vernissée et on verse par-dessus une quantité de beurre fondu suffisante pour la recouvrir d'environ 5 cm, puis on met le tout au frais. La valaille ainsi conservée pendant dix à quinze jours est aussi bonne, sinon meilleure, que le jour où on l'a tuée. Le beurre fondu utilisé n'est pas perdu ; il peut servir pour tous les usages de la cuisine. Le gibier fraîchement tué peut se conserver de la même manière.



----------




Notes

[1] Sources : Gallica.bnf.fr
Bibliothèque Nationale de France
En cournè det houéc
Journal des cours d'adultes
du département des Hautes-Pyrénées
Édité par la Société bigourdane d'entr'aide pédagogique
Auteur du texte - 1925.






[Plan du site passion-bigorrehp.org]



[Sommaire de la conservation des denrées alimentaires]
[Généralités sur les Communes]
[Sommaire]




Chacun peut apporter son aide concernant la conservation des aliments
de la Bigorre devenue Hautes-Pyrénées
département 65.

© Marie-Pierre MANET










Bookmark and Share