La monographie locale

de Vidouze.
De R.ANCELY

(© ADHP - A 303)


(Monographie offerte par M. Alain Eymard)




00036426
copyrightdepot.com






Le résumé de la succession des seigneurs de Vidouze

Nous avons donc ainsi établi la succession des divers seigneurs de Vidouze jusqu'au XVI e siècle et on peut la résumer ainsi :

De 1095 à 1300 race directe des barons de Vidouze jurats de la cour de Béarn. L'enquête du Sénéchal de Toulouse fait en 1300 y ajoute Sanche de Lareu et l'Abbé de Larreule. La trace du premier disparaîtra après 1549 ; le second persiste, ès-qualité, jusqu'à la Révolution Française. De 1439 à 1507 existence successive de Guiraud, Bertraud et Archambaud de Rivière pour partie de la seigneurie ; en 1478 surgit Pierre de Ros ou Darrodes co-seigneur en concurrence avec les précédents et avec Sanche de Lareu. Dès le milieu du XVI e siècle apparition des seigneurs de Barbazan-Faudoas et les Comtes de Lautrec. En 1549 et 1600, tous ces principicules disparaissent pour faire place à Henri III de Navarrre devenant ensuite Henri IV. Celui-ci réunit sur sa tête la moitié de Vidouze, la passe au sieur de Caussade, à la famille de Busca et de Franclieu ; cette dernière cède, à une date indéterminée ses droits au Comte de Parrabère.

A qui appartenait la souveraineté sur l'autre partie de la communauté ?

L'Abbé de Larreule, déjà mentionné dans l'enquête de 1600 continue à exercer ses droits au cours du XVIII e siècle. Deux actes de Me Urlouet, notaire de Larreule, des 28 Juin 1750 et 20 Janvier 1752 en donnant la ferme générale à Germain Dingibard de Montfaucon qui les sous afferme d'abord à Pierre Depierris-Lacrabère, ensuite à Jean et Pierre Depierris-Lacrabère, tous de Vidouze, pour 423 livres et deux paires de chapons. Un autre bail à ferme de Carde notaire à Vidouze du 22 Mai 1759 les attribue à Jean Moulon-Guet-Moureu de Vidouze. (Actes Delouyt, Carde et Lamothe aux minutes de Me Carrère notaire à Maubourguet).

Des minutes notariales identiques (Carde, notaire à Vidouze - 3 juillet 1751 - 2 Juillet 1757 - 27 et 30 Mai 1758 et Lamothe, notaire à Vidouze 3 Avril 1754 - 4 Mars 1767) (Actes Delouyt, Carde et Lamothe aux minutes de Me Carrère nataire à Maubourguet) attribuent les mêmes droits seigneuriaux : "le fief" au Comte de Parrabère sur les autres portions de la communauté. La juridiction de ce seigneur se prolonge même jusqu'à Arriagosse (acte Mieussens, notaire à Sombrun, du 24 Novembre 1730 - Étude Castelnau-Rivière-Basse).




[Plan du site passion-bigorrehp.org]



[Commune de Vidouze.] [Sommaire de la monographie de Vidouze]
[Généralités sur les Communes]
[Sommaire]



Chacun peut apporter son aide concernant les monographies de nos jours
des communes de la Bigorre devenue Hautes-Pyrénées.

Entraide apportée par :
- M. Alain Eymard
.
© Marie-Pierre MANET







Bookmark and Share