La place Verdun à Tarbes
ou Place du Maubourguet autrefois
Hautes-Pyrénées
département 65
.




00036426
copyrightdepot.com












La place Verdun à Tarbes était appelée autrefois " Place Maubourguet ".



On aperçoit au premier plan, au milieu de la photo, la cheminée du XVI e siècle et la fosse des latrines à gauche. Un peu plus haut, une aire pavée située à l'origine en plein air, avec des rigoles d'évacuation de l'eau en forme de patte d'oie. Plus haut encore, l'ensemble des réseaux de murs.

L'extension des fouilles de la place de Verdun a permis, à ce jour, de mettre en évidence un certain nombre de structures anciennes : pour la période historique, un niveau d'occupation date vraisemblablement du XII-XIIIe siècle recélant deux foyers assez frustres sur sol d'argile mais sans éléments bâtis : en ce qui concerne les niveaux du XVIe siècle. Un système complexe de bâtisses a été mis au jour comprenant pour l'instant un atelier d'orfèvre ? (plusieurs poids de balance aux armes de France) les fondements d'une cheminée bâtie en brique dans la partie est du chantier ainsi que des latrines d'une habitation construite vers le XVe siècle. On trouve dans ces latrines un abondant mobilier céramique (pichets, marmites intactes) du XV-XVIe siècle.

Dans le même secteur, une série de trois à quatre foyers construits en briquettes reposant à même le sol est apparue, ces derniers semblant avoir été utilisés en plein air à des fins domestiques voire peut-être artisanales.

En ce qui concerne les niveaux gallo-romains pressentis, ils n'ont pas encore, à l'heure actuelle, été découverts..

(© La Nouvelle République des H.P)



La place Verdun à Tarbes.
Les concepteurs de la place Verdun sont les architectes tarbais François Gassan et Patrick Laforgue.
Pour l'élaboration du mobilier urbain : Jean-Frédéric Adam.
Pour les fontaines, Jean-Max Llorca.
Pour les luminaires, Antoni Riera.



La fontaine des droits de l'enfant à Tarbes.

Cette sphère de granit rouge d'un mètre de diamètre et d'un poids de 1.500 kg,
enchâssée dans une stèle de granit noir, tourne.
Elle est mise en mouvement grâce à un coussin d'eau sous pression.
C'est l'oeuvre de Jean-Max Llorca (1991).





[Plan du site passion-bigorrehp.org]



[Commune de Tarbes]
[Généralités sur les Communes]
[Sommaire]




Chacun peut apporter son aide concernant la commune Tarbes
de la Bigorre devenue Hautes-Pyrénées
département 65.
© Marie-Pierre MANET







Bookmark and Share