Logo de la Bigorre

La Bigorre et
Le pays du Nébouzan



Sceau
00036426
copyrightdepot.com






Le dernier pays d'États qui a contribué à la formation des Hautes-Pyrénées est la pays du Nébouzan.
Mais, à la différence des deux précédents, il n'y a pas été réuni complètement. Le Nébouzan se divisait en cinq territoires,
enclavés en Bigorre et en Comminges. C'étaient les territoires de Miramont et Saint-Gaudens, la viguerie de Mauvezin et les châtelleries de
Cassagnabère, Saint-Blancart et Sauveterre.

Le Nébouzan céda au nouveau département la viguerie de Mauvezin partie de la châtellenie de Cassagnère.[1]



Carte du Nébouzan [2]


I - La viguerie de Mauvezin

La viguerie de Mauvezin formait le Nébouzan occidental, enclavé dans la province de Bigorre et y confrontant de l'ouest, du midi et du nord.
Elle arrivait, du côté d'occident, aux portes de Bagnères-de-Bigorre, du nord de Tournay et du midi à la vallée de Neste.
Vingt-six communautés la composaient
:

Artiguemy ; Asque ; Avezac et La Hitte ; Batsère ; Bégole ; Benqué ; Sommaire ; Bettes ; Bordes-Vieilles, Lasbordes ou Péré ; Bourg ; Bulan ; capvern ; Castillon ; Chelle-Dessus et Spou ; Cieutat ; Espèche ; Espieilh ; Fréchendets ; Gourgue ; Lomné ; Lutilhous ; Marsas ; Mauvezin ; Poumarous ; Sarlabous ; Tilhouse ; Uzer .

Retour en haut de page.





II - La châtellenie de Cassagnabère

La châtellenie de Cassagnabère n'était pas d'un seul tenant.
La plus grande partie de sa juridiction formait le Nébouzan oriental.
Cinq communautés y ressortissant étaient séparées du noyau principal.
Leur territoire confrontait d'occident à la viguerie de Mauvezin avec laquelle il faisait corps.
Ces communautés furent cédées au département des Hautes-Pyrénées. C'étaient
:

Escala ; Lagrange ; Lannemezan ; Pinas ; Tuzaguet .

Retour en haut de page.



Vallée du Nébouzan[3]

La vallée du Nébouzan.






-----------------




Notes

[1] Sources : Gallica.bnf.fr
Bibliothèque Nationale de France
Bulletin local - Bulletin de la Société académique
des Hautes-Pyrénées - 1903/11 - p 284.



[2] Sources : Gallica.bnf.fr
Bibliothèque Nationale de France
Carte du Béarn, de la Birorre, de l'Armagnac et des Pays Voisins
par Guillaume Delisle (1675 - 1726)



[3] Sources : Gallica.bnf.fr
Bibliothèque Nationale de France
Bulletin local - Bulletin de la Société académique
des Hautes-Pyrénées - 1903/07 - carte n°8.
Archives départementales de Tarbes.










[Plan du site passion-bigorrehp.org]




[Informations sur la Bigorre] [L'histoire de la Bigorre]
[La Bigorre et le Lavedan] [La Bigorre et les Quatre-Vallées]
[Généralités] [Sommaire]



Chacun peut apporter son aide à l'élaboration de ce site
les communes de la Bigorre.

© Marie-Pierre MANET







Bookmark and Share